C* a commencé les cours de théâtre très tôt, et vit de son métier depuis toujours, traversant moult registres, techniques et expériences de scène ou de tournage souvent formidables voire épiques… jusqu’à ce beau cadeau de la vie : le Molière 2015 du Théâtre Public, distinction collégiale pour Les Coquelicots des Tranchées mis en scène par Xavier Lemaire.
Sa voix est connue, c’est celle de Meredith dans Grey’s Anatomy, de Sienna Miller, de bien d’autres actrices, et aussi de personnages de dessins animés phares d’une génération : Alex et Mandy dans les Totally Spies. C’est formidable la voix, on peut se transformer en qui on veut, tant raconter, encore davantage en chantant… ses propres textes et mélodies : sa première vocation, un appel inévitable.
C’est en 2006, et La Nuit du Rat, Opéra-Rock de Boris Bergman dans lequel elle interprétait le rôle de Chloratis, que s’amorce la transition et s’engage pleinement le chemin initiatique… pour réussir à joindre la verticale du chant avec l’horizontale de la guitare, trouver sa voix petit à petit, ici et maintenant. Son ouvrage est le fruit d’un appren-tissage patient, opiniâtre, et d’une forte nécessité intérieure. Elle voulait être libre de chanter partout avec cet instrument-corps fait de bois et Michel Petow lui apprit la guitare. Quelques années plus tard, après le premier album And I become… et un live prometteur, elle vole de ses propres ailes et rencontre Manu, l’homme de la situation, la perle rare. Ensemble, ils développent actuellement un nouveau format de concert, qui dévoile déjà quelques titres du prochain album en préparation.